Les 5 Blindspots du Leadership

Même les leaders les plus efficaces ont des défauts. Malheureusement, de nombreux dirigeants ne savent pas quels sont ces défauts ou comment les corriger.

L’ouvrage de Shaw, « Leadership Blindspots : How Successful Leaders Identifie and Overcome the Weaknesses That Matter , met en évidence de nombreuses faiblesses ou « angles morts » qui peuvent faire trébucher même le meilleur des leaders.

Voici les cinq principaux « blindspots » ou angles morts qui affligent les dirigeants d’aujourd’hui et quelques conseils sur la façon dont les dirigeants peuvent identifier les défauts qui les freinent.

L’angle mort de la réflexion stratégique

De nombreux dirigeants savent mieux gérer les opérations que penser de manière stratégique. Cependant, ces dirigeants ne peuvent pas toujours voir que c’est le cas.

Shaw a noté que les dirigeants qui surestiment leurs capacités stratégiques peuvent faire face à de graves problèmes lorsqu’ils sont promus à des postes de niveau plus élevé. De tels rôles mettent l’accent sur l’identification et l’action sur de nouvelles opportunités de croissance, ce sur quoi il est difficile de se concentrer si vous vous enlisez dans des tâches de gestion.

Au lieu de penser stratégiquement, un leader avec un angle mort de capacité stratégique passe la plupart de son temps sur des problèmes opérationnels et à résoudre des défis à court terme.

Dans les cas les plus extrêmes, un chef d’entreprise peut se perdre tellement dans les détails opérationnels qu’il ne développe jamais une vision plus large et plus stratégique de l’entreprise.

L’angle mort du je-sais-tout

Avez-vous déjà eu un supérieur qui pense qu’il en sait plus que tout le monde sur tout ? Ce patron a peut-être été victime de l’angle mort du je-sais-tout.

Les cadres avec cette faiblesse particulière ne prennent pas en considération le point de vue des autres, même concernant des problèmes mineurs. Ils peuvent penser qu’il est normal d’interrompre les gens lorsqu’ils parlent et semblent toujours trouver à redire à ce que les autres proposent.

Quand on leur donne le choix entre avoir raison et être efficace, la préférence de certains dirigeants est d’avoir raison. Mais pour ces dirigeants, se fier uniquement à leurs propres opinions peut se retourner contre eux.

Concentrés sur l’action et confiants en leurs propres capacités, ces dirigeants n’explorent pas pleinement les options ou les risques avant d’aller de l’avant avec un plan d’action.

L’angle mort déséquilibré

Cet angle mort qui est une incapacité à équilibrer le « quoi » avec le « comment », se produit en fait dans deux directions. Certains dirigeants avec ce défaut particulier accordent une importance excessive aux résultats. Il leur est donc difficile de voir qu’ils créent une mentalité de « gagner à tout prix » au sein de leurs organisations.

D’un autre côté, certains dirigeants sensibles à cet angle mort se concentrent trop sur la façon dont leurs employés travaillent ensemble et ne mettent pas suffisamment l’accent sur l’obtention de résultats.

Dans ces deux cas, le leader ne voit pas le manque d’équilibre qui existe entre ce qu’une organisation doit réaliser et la façon dont elle s’y prend pour y parvenir. 

L’angle mort de l’hypothèse

C’est une sagesse séculaire, mais c’est une sagesse que les dirigeants ont tendance à oublier : ne présumez rien sur qui que ce soit, jamais. De nombreux cadres commettent l’erreur de supposer que les autres sont comme eux.

Ces dirigeants ont une compréhension erronée de la façon dont les autres pensent et de ce qu’ils apprécient. Cela inclut une tendance à penser que les autres sont comme eux-mêmes, en particulier en ce qui concerne ce qui les motive, la façon dont ils prennent des décisions et leurs préférences en matière de conflit.

Shaw a déclaré que cette propension à l’hypothèse peut conduire à de mauvaises décisions et à de faibles relations de travail. 

L’angle mort coincé dans le passé

Cette faiblesse est une faiblesse dont beaucoup de gens sont parfois victimes : penser que vos expériences passées peuvent vous aider à résoudre un problème qui se produit actuellement. S’il est vrai qu’apprendre du passé est utile, certains poussent ce genre de réflexion trop loin.

« Pour les dirigeants avec cet angle mort particulier, les nouveaux défis sont considérés comme similaires aux défis passés et traités comme tels », a déclaré Shaw. « Cela signifie appliquer des méthodes éprouvées qui ne correspondent pas à la situation actuelle. Bien que cela fonctionne dans certains cas, cela se traduit par un échec lorsqu’un leader ne voit pas qu’un nouveau défi est très différent de ceux du passé. »

Comme Shaw l’a expliqué, cet angle mort survient parce que les dirigeants pensent à tort qu’ils ont été promus en raison de la façon dont ils ont fait les choses dans le passé, plutôt que de leur potentiel pour faire un travail encore meilleur à l’avenir.

Voir au-delà des angles morts

Bien que chaque leader présente des défauts uniques, il existe quelques outils que tous les leaders peuvent utiliser pour voir au-delà des angles morts qui les retiennent. Il s’agit d’essayer l’une de ces stratégies pour surmonter les angles morts et diriger plus efficacement.

  1. Ayez un système d’avertissement en place.

En tant que leader, vous avez besoin d’au moins une personne, quelqu’un en qui vous avez confiance en ce qui concerne ses capacités et ses motivations, qui est la première parmi ses pairs à vous offrir des commentaires qui vous évitent d’être pris au dépourvu.

  1. Construisez une bonne équipe et

Ayez autour de vous une équipe diversifiée de personnes intelligentes qui sont prêtes à s’engager dans des « combats productifs » sur la meilleure voie à suivre.

  1. Évaluez-vous.

Établissez des processus robustes, tels que des sondages à 360 degrés ou des entretiens à plusieurs niveaux, qui mettent en évidence les zones de faiblesse potentielles que vous ne reconnaissez pas ou sur lesquelles vous n’agissez pas, a déclaré Shaw.

Parcours à la Une

Parcours à la Une

Certifications à la Une

Recevez nos bonnes pratique en avant première

S'abonner à la Newsletter