Rechercher
Parmi nos

Formations Courtes

Parmi nos

Blocs de Compétences

Parmi nos

FORMATIONS CERTIFIANTES

La Crise de l'Expérience Client dans le Secteur Bancaire MarocainNon ! La TPE ne veut pas que du financement !

Non ! La TPE ne veut pas que du financement !

Bien que le besoin primal de la TPE soit relatif aux instruments de financement √† sa port√©e, il n‚Äôest anodin d‚Äô√©voquer que son d√©veloppement ¬†ne se r√©sume pas √† avoir l‚Äôacc√®s aux cr√©dits. La structuration et l‚Äô√©volution du tissu des petites entreprises ne d√©pendent pas que de procurer ne assurance, des frais bancaires bas, des produits financiers adapt√©s, des d√©fais plus courts et un meilleur acc√®s au financement mais d√©pendent √©galement des services annexes comme le conseil, l‚Äôacc√®s √† l’information ainsi qu‚Äôaux formations en gestion des entreprises. Grosso Modo, la TPE veut √™tre ACCOMPAGN√ČE¬†!

Avec des informations opportunes et fiables, de nombreuses petites, moyennes et microentreprises s’efforcent de se d√©velopper. Cette situation r√©sulte en partie d’un manque d’interlocuteurs fiables et d’entit√©s d’accompagnement dont la mission est d’accompagner les petites entreprises et les porteurs de projets. Cependant, le nombre d’entreprises b√©n√©ficiant de l’accompagnement est encore insuffisant, surtout apr√®s la phase de cr√©ation, lorsque l’entreprise est confront√©e √† des probl√®mes de d√©veloppement. Ce type de d√©veloppement entrepreneurial ¬†repose sur des facteurs internes comme les comp√©tences techniques et de gestion, le personnel, l‚Äôentrepreneuriat et le capital social. Ou alors des facteurs externes, et nous parlons dans ce cas de la concurrence, la vitalit√© du secteur, la disponibilit√© et la mobilisation des ressources, la conjoncture territoriale.¬†

Le r√īle des acteurs du d√©veloppement et de l‚Äôaccompagnement TPE

Les personnels d’appui sont des acteurs cl√©s et peuvent aider TPE √† tirer pleinement parti des composantes concurrentielles et institutionnelles de son environnement. L’accompagnement est destin√© √† aider les tr√®s petites entreprises √† faire face aux besoins de leur environnement commercial tr√®s concurrentiel : probl√©matiques de d√©veloppement de march√©, d’acquisition de ressources ou de structure organisationnelle. Mais l’entourage peut aussi jouer un r√īle d’interface avec l’environnement institutionnel ; une de ses missions est d’aider les entrepreneurs √† comprendre et √† trouver des dispositifs d’accompagnement car ils ont une expertise sur ces sujets. Penser √† soutenir la gouvernance

Appeler √† la d√©finition d’actions d’accompagnement du point de vue de la coh√©rence entre les diff√©rents domaines de l’EE, voire du point de vue de l’interrelation et de l’interd√©pendance, et de renforcer la coh√©sion globale de l’EE.

Les programmes et les dispositifs de l’accompagnement des TPE

C’est dans ce contexte que le pr√©sident de la F√©d√©ration marocaine des TPE-PME d√©cide de lancer une plateforme virtuelle dont la vocation principale est d‚Äôaccompagner des TPE affaibli par la crise Covid-19.

Le calendrier de l’initiative r√©sulte de la p√©riode confin√©e du Maroc o√Ļ la f√©d√©ration devait faire face √† des appels t√©l√©phoniques des entrepreneurs cherchant diverses informations relatives aux pr√™ts nouvellement garantie. CCG, d√©placements autoris√©s par les autorit√©s et retards de paiement. La cr√©ation de la plateforme virtuelle r√©pond au besoin de contacts et d’informations fiables fournis par les responsables de l’accompagnement des TPE. El Fergui, qui Ňďuvre dans le milieu entrepreneurial au Maroc depuis les ann√©es 1990, pr√©cise que l’environnement particuli√®rement d√©favorable aux tr√®s petites entreprises.

Mais est-ce suffisant pour stimuler l’entrepreneuriat ?

Malgr√© l’existence d’innombrables outils de financement et de subvention, l’accompagnement reste une √©tape critique de la r√©ussite d’un projet, et il y a toujours un manque d’accompagnement. Une mesure a √©t√© interrompue par l’association pour aider les petites entreprises qui ont accept√© d’accompagner les jeunes entrepreneurs devraient √™tre men√©es en amont. ¬ę Le processus d’aide au financement est certes une d√©marche louable, mais le choix se porte sur la croix et le drapeau. Les documents trait√©s par la banque sont soigneusement s√©lectionn√©s.

Le Mouvement des entrepreneurs marocains (Modem) travaille sur un projet appel√© ¬ę Baadir¬Ľ. Une m√©thode inspir√©e de l’exp√©rience internationale. Il s’agit notamment d’encourager les jeunes entrepreneurs √† prendre l’initiative et √† d√©marrer avec les moyens du bord.

La mise en place d’une institution r√©gionale de niveau central est √©galement en discussion pour l’amont de la banque. Pour poursuivre cette tendance, le plus important est d’assurer la survie de l’entreprise, et l’accompagnement demeure le mot-cl√©.

M√™me les banques sont soucieuses du suivi des nouveaux entrepreneurs et souhaitent se positionner sur ce march√© de niche. C’est ainsi que la Banque populaire a r√©cemment organis√© une caravane pour parcourir la r√©gion du nord. L’objectif de cette op√©ration locale est de mettre en valeur le plan Intelaka et d’apporter des conseils et un accompagnement personnalis√©s aux futurs entrepreneurs. Attijariwafa Bank s’est √©galement mobilis√©e √† travers son r√©seau Dar AlMoukawil pour renforcer son dispositif d’accompagnement. De son c√īt√©, le Groupement Marocain du Cr√©dit Agricole s’engage √† accompagner une nouvelle g√©n√©ration de strat√©gie verte 2020-2030 en lan√ßant des programmes d’accompagnement financier et non financier pour les jeunes entrepreneurs agricoles.

La centralisation de l‚Äôensemble des dispositifs permet d‚Äôavoir une visibilit√© sur les diff√©rentes offres consult√©es. Or, il s‚Äôagit maintenant de penser au-del√† du financement vers le renforcement des √©l√©ments d‚Äôaccompagnement. Cela va Ňďuvrer √† freiner le taux de mortalit√© de la TPE.¬†

Parcours à la Une

Parcours à la Une

Certifications à la Une

Recevez nos bonnes pratique en avant première

S'abonner à la Newsletter